Sirènes de Pauline Bureau à l'Espace des Arts...
Presse en ligne

Sirènes de Pauline Bureau à l'Espace des Arts...

Saisissant, bouleversant, inattendu, c'est avec l'œuvre théâtrale Sirènes que Pauline Bureau; jeune auteure et metteuse en scène, nous transporte dans les secrets de famille qui refont surface ayant des conséquences désastreuses.

Après avoir d'abord adapté Un Songe et Roméo et Juliette de Shakespeare, produit la Meilleure part des Hommes en 2012 avec sa compagnie La Part des Anges, Pauline Bureau revient sur le devant de la scène avec Sirènes. C'est à l'Espace des Arts de Chalon, que le 9 octobre dernier, nous avons pu assister à la représentation poétique, musicale et intense relatant les histoires familiales à travers les destins de trois femmes: la grand-mère Annie, la mère Hélène et la fille Aurore.

Un père absent, Une mère "submersible", Une femme dépressive. Comment la jeune Aurore va-t-elle sortir de ces eaux troubles ?

Trois espaces, trois générations, trois destins réunis sur les planches. Ces trois vies se mêlent, se croisent et s'entrechoquent afin de réunir les pièces manquantes d'un puzzle familiale. Le récit de cette pièce débute en 1965, au Havre, alors que Louis Robart; capitaine au long court, annonce à sa jeune fille Hélène qu'il ne rentrera plus jamais. En apprenant cette terrible nouvelle, la mère, Annie, est alors au bord du précipice. Plus tard, en 1983, Hélène à bien grandi, elle tient une thèse à HEC sur la place des femmes dans la société alors enceinte d'Aurore. Aujourd'hui, cette dernière chante quand subitement elle perd la voix.
Pendant deux heures, le spectateur vogue entre empathie, tristesse, fou rire, mal-être et tensions de manière soudaine et inattendue. D'un claquement de doigt, on passe d'un moment de joie à un profond malaise puis à une dimension dramatique, amplifiée par l'excellent jeu des acteurs. Plusieurs thèmes sont abordés comme l'eau, la dépression, la maladie, le tabac, la voix, la musique ou encore la mort.

Sirènes de Pauline Bureau à l'Espace des Arts...

Le scénario est une véritable mise en abyme, la chronologie est particulière. En effet, rien est à sa place, tout est mélangé, à nous de faire les connexions et de trouver les liens entre les personnages, les époques et les situations.

"Je voudrais les embrasser [comédiens], leurs dire 'Je vous aime' "

À la fin de la représentation, nous avons pu échanger avec quelques spectateurs venus assister à la pièce Sirènes, notamment Mireille Prost et sa fille; deux générations réunies en un même lieu. Elles ont été touchées, émues et extrêmement bouleversées même après le tombé de rideau du spectacle. Connaissant déjà le travail de Pauline Bureau, elles n'ont pas hésité à se rendre à l'Espace des Arts afin de découvrir cette nouvelle épopée "magique". Comme elles le disent "nous avons été enchantées pas les moyens mis en œuvre afin d'arriver à un tel degré d'excellence. De plus, on se reconnaît dans la pièce".
Malgré tout, plusieurs bémols sont à noter, le son n'était pas forcément audible du fond de la salle et le spectacle "peut-être un peu long" pour certaines personnes.
Notre proximité avec la scène, le regard des comédiens, nous permettait de ressentir de forts sentiments qui nous ont chamboulés. Cette histoire de famille est un véritable manège à émotions.

Photos: Pierre Grosbois

Retour aux productions